• Sainte Véronique

    Assez régulièrement, on désigne par le terme de Saint-Suaire, à cause du sens antique du terme, une relique qui ne contient que l'image du visage du Christ. Il y a eu en fait confusion entre les deux reliques. Cette femme aurait essuyé le visage du Christ avec le voile qu'elle portait sur la tête, voile sur lequel se serait imprimé le visage du Christ.

    Diverses légendes la font intervenir à divers endroits. Elle aurait par exemple recueilli les linges (suaire et linceul) dans le tombeau, après la résurrection.

    Plusieurs églises prétendent détenir le voile de tête de sainte Véronique, qui porte plusieurs noms, Sainte-Face, Voile de Véronique, ou encore improprement, Saint-Suaire, à Rome, à Milan, à Jaén en Espagne.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique