• Légendes courtes sur les animaux (31 à 41)

    Les chats étoufferaient les bébés humains.

    Les porc-épics pourraient projeter leurs épines à distance.

    Une entreprise aurait créé une nouvelle gamme d'animaux de compagnie, les "Bonsai Kitten", qui sont des chatons emprisonnés dans des bocaux et leur croissance comprimée, tels des bonsaïs.

    Une entreprise scientifique aurait créé une nouvelle gamme d'animaux de compagnie, les Gen-Pets, qui sont de petites créatures humanoïdes créées en laboratoire.

    Une paire de bottes de cow-boy contenant un croc de serpent venimeux aurait tué des dizaines de propriétaires les ayant portées, de génération en génération.

    Certaines forêts françaises seraient infestées de vipères car des écologistes les y largueraient par avion.

    Les araignées géantes rôderaient en Irak et auraient tendance à piquer et tuer des chameaux et soldats américains.

    Un couple en vacances aurait décidé de prendre en photo leur enfant se faisant sucer la main (couverte de miel) par un ours, mais l'ours aurait alors dévoré toute la main du petit.

    Les éléphants auraient peur des souris, car celles-ci rentreraient par leur trompe pour leur dévorer le cerveau.

    Toucher un crapaud provoquerait une apparition de verrues sur la peau.

    Les opossums se suspenderaient aux arbres en enroulant leur queue aux branches.

    Une grenouille placée dans de l'eau qui s'échauffe progressivement ne tenterait pas de s'échapper avant qu'il ne soit trop tard pour elle (c'est aussi une figure de style souvent citée).

    La couleur rouge rendrait les taureaux agressifs. Les bovins ne semblent pas voir le rouge mais le mouvement de la cape des toreros ; c'est parce que cette dernière est rouge qu'elle a donné naissance à la légende.

    Un cimetière des éléphants existerait, un endroit où tous les éléphants viendraient mourir.

    Le cri d'un canard ne pourrait jamais résonner ou faire un écho.

    Les pingouins et les manchots seraient les mêmes animaux.

    Les animaux ne pourraient pas être homosexuels. En réalité, cette pratique a été mise en évidence chez de nombreuses espèces et pour les deux sexes, l'exemple le plus frappant en étant le bonobo.

    Donner des grains de riz aux oiseaux pourrait les tuer car ils se dilateraient à l'intérieur de leur corps, le faisant exploser.
    Toucher un oisillon l'imbiberait de l'odeur humaine et repousserait sa mère qui ne pourrait donc plus le reconnaître, l'abandonnant et le faisant mourir de faim. (vrai en revanche pour les mammifères)

    Les lemmings se suicideraient volontairement dans le but de lutter contre leur surpopulation Les disparitions massives ne sont dues qu'à des problèmes écologiques classiques.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :